C'est tout en douceur et à sa façon, cynique et acide, qu'elle décoche des flèches...

Marie-Eglantine

humoriste - comédienne - chroniqueuse

Marie-... comment ?

Marie-Eglantine !

"Décidément, on ne part pas tous avec les mêmes chances dans la vie"
Un "ami"

Marie-Églantine n’a que 5 ans lorsqu’elle découvre la scène, déguisée en nain aux côtés de la belle Blanche-Neige, puis en Minnie à son premier concert de violon. Elle navigue alors entre danse et… violon. Ce n’est que plus tard, à l’aube de l’adolescence, qu’elle découvrira le plaisir de dire des mots alignés en phrases pas toujours compréhensibles. C’est du moins ce qu’elle pensait de la poésie et de la littérature.

Passionnée, elle aurait bien goûté à toutes les branches universitaires mais c’est sur les bancs de la faculté de traduction qu’elle a posé son postérieur. Après quelques années à étudier le russe et l’anglais (et surtout, après avoir obtenu son Master), elle repart à l’assaut des planches.

Cette fois, ça sera le théâtre.

Et elle adore ! À tel point, qu’à 25 ans elle s’inscrit à Arts2 (Mons), dans la classe de Frédéric Dussenne, dont elle sort diplômée en juin 2016.

Pendant toutes ces années, elle a réfréné son envie de crier au monde qu’elle avait une passion pour le rire. De sketchs en sketchs aux repas de famille, elle s’était persuadée qu’elle deviendrait un jour humoriste.

Aujourd’hui, elle prend un malin plaisir à dire sur scène que dans « Marie-Églantine, il y a ‘gland’ » et que « on ne part pas tous avec les mêmes chances dans la vie ». Elle a joué son premier stand up « Tu ris, tu sors ». pour la première fois le 13 avril 2018 et le miroir de sa salle-de-bain espère que ça ne sera pas la dernière fois. Il en a vraiment marre de l’écouter.

 

Au théâtre, elle a joué en 2016 dans « Divertissements », un projet de Benoît Blampain sur les contes de Giambattista Basile. Actuellement, elle est la représentante féminine de « Parcelles », en création, pour être joué dans un an et demi (une page Kisskissbankbank est  en lien, merci !), mis en scène par Anton Kouzemin.

(Non, Anton, je n’ai pas mis le lien Kisskissbankbank de « Parcelles », c’est un fake, je te rappelle).

Sur scène

Le stand up, cette aventure qui a commencé à l'automne 2017

Caval'rire de Herve 2018

Grand prix du jury
Prix de la presse

Festival du rire de Remicourt 2018

Finaliste

Salle Andy McDowell

Coup de coeur du jury - janvier 2018

Le spectacle

"Tu ris, tu sors."

4 décembre 2018 - CaliClub @Drogenbos

20 décembre 2018 - Os à Moelle @Schaerbeek

à la radio

"C'est presque sérieux" sur La Première (RTBF)

J'ai mis la photo en petit parce que je ne suis pas encore dessus...

Toutes les chroniques sont sur www.rtbf.be/auvio

AGENDA

Tu joues où ? Ben là...

contact

Instagram